Article en vedette

Montpellier. Un babouin se réfugie sur le toit d’une maison !

Montpellier, dans l’Hérault. Samedi après-midi. Quartier de l’Odysseum. Rue Tarido, un babouin s’est réfugié sur le toit de la maison. On appelle les pompiers, mais ils ont beaucoup de mal à le capturer. L’animal est surexcité. Il se montre agressif et ne veut pas descendre...

Lire plus

scurit incendie

Accident de tramway contre camion: 5 blessés

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 12-10-2010

Étiquettes : , , ,

0

Selon le Progrès:

Il est 10 h 45, hier matin, dans le parc technologique de Saint-Priest. L’accident, spectaculaire, survient sur la ligne T2 : le tramway arrive du centre-ville de Saint-Priest, circule cours du IIIe Millénaire, quand surgit un poids lourd d’environ 12 tonnes. Le camion coupe la route du tram. Le choc est inévitable. Très violent. Le véhicule percute la rame sur le flanc droit, et sous les 60 à 70 tonnes d’inertie adverses, se renverse. La cabine du conducteur et partiellement broyée, et déraille un peu. Le chauffeur se retrouve avec le boîtier de commandes sur les jambes. Il est touché à cet endroit, conduit à l’hôpital Edouard-Herriot, quand quatre autres personnes, dont le chauffeur du poids lourd, sont plus légèrement atteintes -trois passagers du tram sont quand même placés en observation à l’hôpital de l’est lyonnais. Onze véhicules, dont quatre ambulances, ont été envoyés sur les lieux, où se sont rendus les sapeurs-pompiers de Saint-Priest, Mions, Meyzieu et Genas.

« Quand la rame a percuté le camion, on a tous été bien secoués. ça nous a vraiment choqués », racontera l’un des quelque quarante voyageurs, tous immédiatement descendus du tram, dont la ligne a bien sûr été immobilisée. De nombreux témoignages concordent : un feu rouge clignotait au moment du passage du T2, mais « le camion a grillé le feu, il a essayé de s’arrêter mais il n’a pas pu ». Le conducteur aurait été ébloui par le soleil à ce moment-là, ne réalisant que trop tard qu’un feu lui interdisait de passer où le tramway, de toute façon, était prioritaire. Il était entendu, dans l’après-midi, au commissariat de Saint-Priest où ont été menés des dépistages d’alcool et de stupéfiants.

Enquête chez les policiers, mais également du côté de Kéolis. L’exploitant du réseau TCL va désormais étudier les « cassettes » (qui font office de boîtes noires) pour connaître la vitesse d’impact de la rame sur le camion. Et Kéolis de souligner le caractère exceptionnel de cet accident, « le premier en un an et demi, le quatrième ou cinquième depuis le lancement du tram dans le Grand Lyon il y a dix ans ».

Après le dégagement de la rame et le retour de l’électricité (qui avait été coupée), la ligne, au final, a été remise en service vers 16 heures.

Ecrire un commentaire