Article en vedette

Formation SST à Paris

La formation SST Paris Les gestes de secourisme sont des gestes qui sauvent. C’est bien pour cela qu’il serait intéressant que toutes les personnes suivent une formation au moins aux premiers secours appelée formation SST (sauveteur secouriste du travail). Ces gestes permettent de rapidement...

Lire plus

scurit incendie

LA fédération des Sapeurs Pompiers attaque et porte plainte contre Hot Vidéo et denonce les agissements dans les casernes.

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 18-12-2010

Étiquettes : ,

0

En novembre, le magazine Hot Vidéo avait publié 14 pages très chaudes  avec des hommes en uniforme de sapeurs-pompiers aux côtés de jeunes femmes complètement nues.

Des photos qui étaient, en plus, accompagnées de « témoignages » relatant des ébats sexuels dans les casernes.

Ainsi ce pompier de 24 ans, sous couvert d’anonymat, qui expliquait que « dans certaines casernes, les baises en groupe, c’est un peu la préoccupation de la semaine ».

Ces photos et témoignages avaient provoqué un véritable scandale, rappelle TF1 News.

Jean-Marie Lincheneau, de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), a indiqué que c’est « indigne des valeurs » des soldats du feu.

Tout en ajoutant :

« Cette revue, Hot Vidéo,  raconte comment une mineure de 16 ans a fait l’amour avec 14 sapeurs-pompiers, cela est très choquant. Ce qui est montré ou raconté relève du fantasme et n’a rien à voir avec l’éthique des sapeurs-pompiers ».

Mercredi, la FNSPF a déposé plainte auprès du procureur de la République de Bobigny, pour incitation à la débauche concernant les mineurs, révèle Le Parisien.

Le lieutenant-colonel Patrick Heyraud, secrétaire général, de la FNSPF, a précisé que « s’il s’avère que ce sont de vrais pompiers en exercice, ils n’ont rien à faire chez nous ».

Pierre Cavalier, journaliste à Hot Vidéo, avait indiqué à la sortie du magazine que « ce sont de vrais pompiers, venus avec leurs uniformes dont a retiré les insignes distinctifs et leurs visages ont été floutés ».

Les scènes pornographiques auraient été tournées, selon le journaliste, dans un hangar désaffecté, avec des camions loués.Sources : Le Parisien, TF1 News

Ecrire un commentaire