Article en vedette

Tarbes. Alerte au gaz enflammé en ville

« On a cru que le quartier allait exploser » lâche une voisine. Branle-bas de combat et état de siège hier en fin d’après-midi autour de la place aux Bois et de la place Marcadieu. Les pompiers ont été appelés pour une fuite de gaz enflammée. Durant plus de deux heures, un important...

Lire plus

scurit incendie

Le cross des pompiers endeuillé

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 07--2011

Mots-clefs :

0

Pompier volontaire à la caserne de Rochefoucault (16), Bernard Dupuy est décédé d’un arrêt cardiaque samedi en fin d’après-midi, alors qu’il participait au cross national des pompiers à Marmande.

Concurrent de la course des vétérans 1, longue de 8 190 mètres, il s’est écroulé aux deux tiers du parcours. Malgré l’arrivée rapide du Smur et une manœuvre de réanimation engagée au poste médical avancé sur place, Bernard Dupuy est mort à 17 h 15 à l’hôpital de Marmande où il avait été transporté.

 Les organisateurs ont décidé d’annoncer son décès lors de la remise des récompenses. Les 3 000 pompiers participants ont alors observé une minute de silence.

 Domicilié à Taponnat-Fleurignac en Charente, Bernard Dupuy était âgé de 44 ans et était vendeur dans une société de matériaux de construction à Soyaux, près d’Angoulême. Marié et père de deux enfants de 19 et 15 ans, dont l’aîné était également pompier volontaire dans la même caserne, il ne présentait aucune anomalie cardiaque.

 Entré en 1994 chez les pompiers et connu pour être un grand sportif, il participait à de nombreuses manifestations sportives en Charente.

 Le chef du centre de Marmande, le lieutenant Rougeaux, recevra sa famille aujourd’hui.

La mauvaise blague d’un mari vengeur

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 07--2011

Mots-clefs :,

0

Il a prétendu avoir eu un accident et un groupe de gendarmes a été mobilisée. L’affaire sera jugée.

Il a inventé un canular pour faire paniquer sa femme. Mardi matin, un habitant de Saint-Gaudens, en Haute-Garonne, a fait croire à son épouse qu’il était coincé, dans sa voiture, au fond d’un ravin. Blessé, il lui demandait d’appeler les secours. L’homme, qui avait rendez-vous à Bordeaux pour un examen médical, avait quitté son domicile une heure auparavant.

De grands moyens mobilisés… pour rien

Dès lors, une quinzaine de gendarmes, partis de Marmande, dans le Tarn, ont été mobilisés. Des motards d’Auch, dans le Gers, les ont rejoints, et un hélicoptère a également décollé de Tarbes pour quadriller la zone. Tous se sont rendus dans le Gers, là où le signal du téléphone du soi-disant accidenté avait été repéré.

Après une matinée de recherches vaines, les forces de l’ordre se sont rendu compte, en début d’après-midi, que l’homme était en fait à Bordeaux depuis plusieurs heures. Joint par les gendarmes, il a expliqué avoir voulu se venger après une dispute avec sa femme.

Mais, l’homme risque gros pour cette mauvaise blague. Il va devoir s’expliquer devant la justice pour dénonciations de faits imaginaires et déclenchement de recherches inutiles. Il encourt jusqu’à deux ans et demi d’emprisonnement.

Paris : le pompier sort du coma

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 07--2011

Mots-clefs :, ,

0

Le pompier très gravement touché lors de l’explosion provoquée samedi 26 mars par un incendie dans le XXe arrondissement de Paris est sorti du coma et « son état évolue favorablement », a annoncé lundi la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Par ailleurs, les quatre autres pompiers blessés dans l’explosion sont désormais tous sortis de l’hôpital, a-t-on précisé de même source.

Au total, huit personnes ont été blessées à la suite de l’incendie qui s’est déclaré dans un immeuble. La policière du commissariat du XXe arrondissement et un couple qui résidait dans l’immeuble, tous trois blessés, ont déjà quitté l’hôpital.

Un wallaby s’invite dans un jardin dans l’Essonne

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 07--2011

Mots-clefs :, ,

0

 

Ce n’est pas un poisson d’avril mais bel et bien un wallaby que cette maman a trouvé ce matin dans son jardin ! A Breuillet (Essonne), une habitante a eu la surprise de tomber nez à nez avec cet animal cousin du kangourou. 90 centimètres, 20 kilos… la bête mangeait tranquillement de l’herbe dans le jardin familial.

Les pompiers présents ont pu récupérer l’animal, dont on ignore comment il a pu arriver là et à qui il appartient.

Il a été conduit au zoo de Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne).

Source: le parisien