Article en vedette

Eauze. Un pompier grièvement blessé dans un choc frontal

Les pompiers d’Eauze, Nogaro et Castelnau-d’Auzan ont eu un choc hier matin en découvrant les victimes du choc frontal qui a blessé grièvement deux personnes à 6h25 sur la RN 524, au rond-point des Pyrénées à Eauze. D’abord parce que l’accident était spectaculaire...

Lire plus

scurit incendie

Provence : deux wagons se percutent

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 28--2011

Étiquettes : ,

0

Hier soir, vers 22 heures, deux wagons d’un convoi transportant des produits chimiques, dont du chlore, se sont percutés en gare de triage de Miramas. Le temps d’effectuer des prélèvements, de vérifier l’état des wagons et d’identifier quels types de produits étaient contenus dans les véhicules, quelque 36 personnes ont été évacuées et mises en sécurité par les sapeurs-pompiers.

Vers minuit, alors qu’un responsable technique de RSF, propriétaire des voies, était attendu sur place pour une mise en sécurité des wagons, les secours annonçaient que ces derniers transportaient, pour l’un, 67 tonnes de toluène, utilisé pour la fabrication de matière colorante ou de parfums, et pour l’autre, de l’eau oxygénée. Mais ce dernier wagon aurait été vide au moment du choc. Aucune fuite n’aurait été décelée.

Agression d’un pompier à CONDE

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 27--2011

Étiquettes : , ,

0

Hier, l’annonce du verdict dans l’affaire d’un pompier agressé samedi, à Vieux-Condé, a provoqué un incident d’audience. Les amis du prévenu n’ont pas apprécié le verdict et l’ont fait savoir à la fois au tribunal et aux victimes. Sa compagne s’en est aussi pris verbalement aux soldats du feu leur imputant la privation du père de sa fille de 5 ans. La maman a crié toute sa peine. Les policiers – peu nombreux à l’audience – ont été obligés d’appeler des renforts pour canaliser les esprits échauffés. Les pompiers sont sortis par la grande porte du tribunal mais escortés par des policiers jusqu’à leur véhicule. Le condamné est sorti sous les applaudissements de ses proches.

Samedi, un peu avant 5 h, les pompiers de Vieux-Condé ont été appelés résidence Froissart à Condé-sur-l’Escaut pour un feu de voiture. Djamel Ouahadi, prévenu par un voisin, est sorti voir sa C4 en flammes. Le propriétaire de la voiture veut s’approcher. Un pompier l’en empêche. Ils sont affairés à éviter que l’incendie se propage à une autre voiture. Mais il ne l’entend pas de cette oreille « abruti par l’alcool », rapporte le président. « J’étais choqué », précise le prévenu. Un pompier tente de le calmer. Il l’agonit d’insultes et lui assène un coup de poing.

Le pompier chute et se blesse au poignet. Son casque tombe et se fracasse contre un arbre. Quand le Condéen le voit tête nue et rasée, il l’accuse d’être un « nazi », un « raciste ». Les policiers ne l’interpellent pas ce soir-là (il y a un attroupement) mais lui demandent de passer le lendemain. Entre temps, le pompier a porté plainte et l’agresseur se retrouve en garde à vue puis devant le tribunal.

La substitut du procureur a requis un an de prison et un mandat de dépôt à l’audience. « S’il n’y avait pas eu de plainte, auriez-vous été saisi de cette procédure-ci ? », a plaidé Me Dominguez avant de demander au tribunal de « faire preuve de raison ». Le tribunal l’a donc condamné à cinq mois de prison avec maintien en détention. Bien en deçà des réquisitions mais encore trop visiblement pour les proches. Il devra aussi payer 1 000 E de dommages et intérêts à la victime et trois fois 300 E à ses collègues qui l’accompagnaient et qui ont eux aussi été copieusement insultés. Un proche du prévenu a déclaré haut et fort qu’ils allaient « faire appel ».

Un pompier se tue en quad

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Décès pompier | Publié le 27--2011

Étiquettes : , , , ,

0

Ce sont des promeneurs qui ont retrouvé hier un peu avant 16h50 le corps sans vie de Christophe Couderc, 39 ans.

Le sapeur-pompier, originaire de Sablières dans le sud de l’Ardèche et qui travaillait au Codis (Centre opérationnel départemental d’intervention et de secours) de Privas, a été retrouvé près de son quad.

Les premières constatations laissent à penser que l’accident aurait pu avoir lieu la veille. Le sapeur-pompier n’était pas en service au moment des faits. Les constatations d’usage ont été effectuées et une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes du décès.

L’examen du corps aura lieu dans les prochains jours

Les gendarmes chargés de l’enquête sont ceux de la compagnie de Largentière. Un examen de corps pourrait permettre d’en savoir plus dans les prochains jours.

Il s’agit du deuxième accident mortel de quad depuis le début du mois. En effet, le 14 septembre, un jeune homme de 24 ans originaire du Var se tuait à Montréal.

Un collégien meurt pendant un cours d’EPS

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 14--2011

Étiquettes :

1

Quelques jours après la rentrée, c’est un drame qui s’est noué hier dans le collège “La Ségalière” à Largentière, un établissement du Sud-Ardéchois. Un adolescent de 13 ans a été pris d’un malaise et s’est effondré en cours d’éducation physique.

Le collégien, élève de 4 e, était en train d’effectuer des tours de piste aux côtés d’autres camarades quand il s’est senti mal et s’est arrêté. Voyant que l’adolescent ne récupérait pas, le Smur a été appelé. Malgré une intervention rapide sur les lieux, les secours ne sont pas parvenus à ranimer le jeune homme. Son décès a été constaté à 17h30.

L’adolescent souffrait d’un souffle au cœur

Le corps du collégien a immédiatement été pris en charge et une enquête de gendarmerie ouverte. Dès hier soir, une autopsie a été ordonnée par le parquet de Privas pour déterminer les causes exactes de la mort. Selon le parquet, la jeune victime avait un souffle au cœur. Son décès pourrait être en lien avec cette affection cardiaque dont il souffrait depuis l’âge de deux ans. La mort de l’adolescent a provoqué un vif émoi au sein du collège “La Ségalière”. Une cellule d’aide psychologique doit être mise en place dès ce matin, afin de réconforter tous les camarades de la victime. Un drame semblable avait déjà endeuillé un collège à Crest, en  2009

Pour apprendre les gestes qui sauvent, vous pouvez passer une formation de sauveteur secouriste su travail SST par alertis. Renseignements: http://www.alertis.fr/sauveteur-secouriste-travail.php

Argentine : un bus percute deux trains

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 14--2011

Étiquettes :

0

Neuf personnes ont été tuées et 212 ont été blessées mardi matin dans un accident entre un autobus et deux trains à l’heure de pointe à un passage à niveau de Buenos Aires.

«Les médecins ont confirmé le décès de sept personnes, mais il n’y a pas encore un bilan définitif de victimes», a déclaré le commissaire Fernando Sostre, porte-parole de la police fédérale.

 Au total, 214 personnes ont été blessées et transportées dans 13 hôpitaux. Parmi-elles, deux sont mortes dans la journée.

Les services de secours ont dégagé deux personnes qui avaient «les membres inférieurs bloqués», dont le conducteur de l’un des trains, qui n’a été libéré qu’au bout de deux heures, avant d’être hospitalisé, selon la même source. Les pompiers «ont secouru des gens dans le bus, dans le train, sur les quais» et ont même pu récupérer «un bébé de deux ans au pied du quai». Les blessés ont été transférés vers quatre hôpitaux de la capitale qui se sont déclarés en «alerte rouge», selon le commissaire Sostre.

La Nuit du Feu : Les pompiers vont mettre le feu à Bercy samedi soir

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 14--2011

Étiquettes : ,

0

Le samedi 17 septembre 2011, près de 300 sapeurs-pompiers vont mettre le feu au Palais Omnisports de Paris-Bercy ! Une soirée exceptionnelle organisée dans le cadre du bicentenaire de la Brigade de Paris

Dans le cadre des festivités entourant le bicentenaire (1811-2011) de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, venez assister à un spectacle exceptionnel : La Nuit du Feu, une soirée prestigieuse et unique en son genre, riche en émotions. Près de 300 soldats du feu seront présents sur scène (gymnastes, choristes, musiciens, personnel d’intervention…) pour vous faire partager une soirée inoubliable. Une succession de tableaux inédits mêlant acrobaties, danses, effets spéciaux, numéros aériens et défilés motorisés vous sera présentée pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Danseuses du Moulin Rouge, Garde Républicaine, Motards et Gymnastes de la Préfecture de Police seront accueillis sur scène par Michel Drucker, parrain de La Nuit du Feu, pour venir soutenir nos sapeurs-pompiers de Paris durant cette soirée. Un événement spectaculaire et unique en France à ne pas manquer