Article en vedette

Essonne : délaissée par son compagnon, une policière simule son pro

L’amour est parfois mauvais conseiller. Tracassée par l’état de sa relation amoureuse, une policière en est ainsi venue à simuler son enlèvement et sa séquestration, rapporte ce jeudi RTL. Lundi, après un dîner entre amis, la femme en question ne donne pas de nouvelles à une personne...

Lire plus

scurit incendie

Albi. La chatte se cache dans un moteur

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 26-01-2011

Étiquettes : , ,

0

Rassemblées autour d’une voiture capot ouvert, une demi-douzaine de personnes crient «mimi, mimi» à qui mieux mieux. «C’est un truc de fou. Dites, il est spécial , votre chat», s’impatiente l’utilisatrice de cette Volkswagen Touran noire toute neuve. La dame est compréhensive, mais elle doit bientôt partir. «Je ne veux pas démarrer sans être sûre que le chat n’y est plus. Sans compter que c’est une voiture de location. Je ne voudrais pas qu’on me l’abîme!»

Daniel Pradel, le propriétaire de l’animal, est bien embêté (c’est le cas de le dire) aussi: «Nous avions rendez-vous pour faire stériliser cette chatte âgée de six mois. Sitôt sortis de la maison, la porte de la boîte s’est ouverte. Grisou (c’est le nom de cette minette tigrée) s’est échappée. Elle a piqué un sprint et s’est planquée sous le moteur de la voiture d’une voisine! On entendait miauler à l’intérieur», raconte cet habitant de la rue des Pavillons à Albi. Est-ce la peur du vétérinaire ou le pressentiment de l’opération? Cachée dans le compartiment moteur, la jeune chatte refusait absolument d’en sortir. Son maître a tenté de l’appâter avec des croquettes.

Pompiers à la rescousse

Rien à faire. Ce jeune retraité de 61 ans a appelé aussi à la rescousse sa fille Caroline, professeur de français au Caire. Venue pour quelques jours en vacances, la jeune femme ne se doutait pas qu’elle les passerait à chercher un chat par un froid glacial qui contraste avec la chaleur de l’Egypte! «On y est depuis 8h30 du matin», soupire Daniel. Lui et son épouse sont victimes de leur bon cœur: déjà propriétaire de trois chats, ils ont recueilli ce petit chat abandonné. Apitoyés, ils s’apprêtaient à le faire stériliser et l’adopter avec le concours de l’association «Le chat albigeois». Alertés à leur tour, les pompiers ont aperçu la fuyarde dans un recoin du moteur, puis plus rien. Ils ont jeté l’éponge au bout d’une heure de contorsions sur et sous la voiture: «Désolés, on ne peut pas faire mieux!»

En désespoir de cause, la conductrice s’apprêtait à se rendre chez un garagiste, pour faire démonter la plaque sous le moteur. Daniel, lui, songeait «à écouter le moteur des autres voitures garées dans la rue», pour voir si par hasard Grisou ne s’y serait pas réfugiée.

Daniel a eu le fin mot de l’histoire une fois de retour chez lui. Filant entre les jambes des sapeurs-pompiers sans être vue par tous les yeux braqués sur la voiture, la chatte avait fait le tour du quartier et était revenue à la maison où elle attendait tranquillement ses maîtres!

Ecrire un commentaire