Article en vedette

Les pompiers vont éteindre le feu dans le mauvais appartement

Les pompiers de la ville néerlandaise de Breda se sont trompés d’habitation lors d’une intervention sur un incendie dans la soirée de jeudi. Les hommes du feu ont pénétré dans un appartement avec difficulté avant de se rendre compte que le feu ravageait l’habitation située...

Lire plus

scurit incendie

Chaudière défaillante : une personne hospitalisée à cause du monoxyde de carbone.

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 03-01-2011

Étiquettes : , , ,

0

Samedi vers 12 heures, les pompiers de Saint-Quentin reçoivent un appel de détresse d’une personne, craignant une fuite de gaz au 16, rue de la Grange. Immédiatement, une équipe prend la route pour se rendre sur place. À leur arrivée le détecteur donne une réponse positive. Le gaz est alors coupé.
La personne qui se trouve à l’intérieur de la maison est fortement incommodée, elle sera transportée au centre hospitalier de Saint-Quentin. Les services de Gaz de France sont sur les lieux et recherchent activement la mystérieuse fuite. En réalité il s’agissait d’une mauvaise combustion de la chaudière.
Tout a été remis en ordre de marche après l’intervention d’un technicien en chauffage. La victime souffrait d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO) également appelé gaz carbonique. Il semble que la victime a été évacuée à temps et qu’il n’y aura aucune conséquence pour elle.
Les signes fréquents de l’intoxication au CO sont nombreux. Ces signes dépendent de la quantité de gaz inhalé mais aussi de la condition physique et de la sensibilité individuelle de la victime. Une intoxication au gaz carbonique ressemble énormément à une intoxication alimentaire (maux de tête, nausées, vomissements et fatigue). Par la suite d’autres signes apparaissent comme des troubles de la conscience et de la mémoire, des vertiges, des convulsions ainsi que de la fièvre, voire le coma.
Le diagnostic de certitude se fera par le dosage du toxique dans le sang, il est exprimé en pourcentage. Les pompiers ont des appareils mesurant le taux de CO dans l’air, ce qui facilite le diagnostic.

Ecrire un commentaire