Article en vedette

2 Sapeurs Pompiers meurent électrocutés au cours d’un incendie

Deux sapeurs-pompiers professionnels sont morts mercredi soir, vers 23h, alors qu’ils intervenaient sur un incendie dans une concession automobile de Treillières, à une dizaine de kilomètres au nord de Nantes (Loire-Atlantique), a-t-on appris jeudi auprès des pompiers. La piste d’un incendie...

Lire plus

scurit incendie

Double arrêt cardiaque près d’Annecy: en voulant sauver un collègue, il fait une crise cardiaque

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 29-01-2011

Étiquettes : , ,

2

C’est une terrible coïncidence qui s’est déroulée, mercredi après-midi, peu avant 18 heures, au sein de la carrière d’Annecy-le-Vieux.

Trois salariés de l’entreprise Camarco sont à leur poste, respectivement le premier au concassage, le second au fond de la carrière dans la pelle mécanique, et le troisième dans son camion.

Quand soudain, ce dernier, tout affairé à effectuer des allers-retours entre le concassage et la carrière, s’aperçoit avec effroi que son camarade dans la pelle mécanique est victime d’un sérieux malaise.

Après avoir prévenu aussitôt les sapeurs-pompiers, il retourne près de la pelle mécanique.

Il devait faire valoir ses droits à la retraite

Secouriste, l’homme âgé de 59 ans et habitant Meythet n’écoute que son courage et entreprend de faire descendre son camarade de la pelle mécanique. Avant de le hisser sur un tas de pierres afin de lui prodiguer les premiers soins.

Un effort intense qui va lui coûter la vie. En effet, à leur arrivée, les sapeurs-pompiers vont découvrir les deux hommes décédés. Tous les deux victimes d’une crise cardiaque d’après les éléments de l’enquête. Une tragédie pour les familles du secouriste, qui devait faire valoir ses droits à la retraite le mois prochain après des années de service au sein de la carrière. Et pour celle de son collègue, un homme âgé de 54 ans et habitant Faverges.

Une enquête a été ouverte par les services du conseil général et la gendarmerie sur la sécurité du site et du matériel. Aucune irrégularité n’a été constatée.

Le froid et un effort intense ont sans doute accéléré les problèmes de cœur dont semblaient souffrir les deux victimes.

Source: le dauphiné

Commentaires (2)

C’est une malheurse tragédie mais encore une fois un secouriste qui a fait preuve de sang froid

C’est une malheurse tragédie mais encore une fois un secouriste qui a fait preuve de sang froid . Ces dommage

Ecrire un commentaire