Article en vedette

Incendie dans un tannerie a Roanne

Un impressionnant incendie s’est déclaré dimanche vers 10h30 dans une tannerie historique de Roanne, sans faire de blessés mais engendrant un épais nuage de fumée blanche au-dessus de toute la région roannaise. « A priori, il ne devrait y avoir aucun risque toxique » lié à l’incendie,...

Lire plus

scurit incendie

Incendie Tarascon usine de papier

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 10--2012

Étiquettes : , , ,

0

27 000 tonnes de bois sont en train de partir en fumée à l’usine de papeterie Tarascon, près de Arles. Une centaine de sapeurs pompiers sont mobilisés pour au moins une semaine

Hier à 5H30, un incendie s’est déclenché à l’usine de papier de Tarascon près de Arles. L’usine Fibre Excellence qui fabrique de la pâte à papier stocke près de 30 000 tonnes de bois et de copeaux. Avec l’humidité, la température à l’intérieur de la montagne de copeaux a augmenté, entraînant le début de l’incendie. Il serait donc d’origine naturelle. Les flammes se sont rapidement dirigées vers les broussailles aux alentours de l’usine et ont été rapidement maîtrisées par les pompiers intervenus rapidement.

L’incendie pourrait durer une semaine

Mais c’est sans compter sur des rafales de mistral à 110km/h qui ont fait remonter les flammes jusqu’au stock de bois. les 27 000 tonnes sont en train de partir en fumées. Fumées que l’on aperçoit de Arles située à 20 km de l’usine. Avec des températures polaires (-15°C ressentis), les conditions d’intervention des pompiers sont très difficiles. Il faudra au moins une semaine pour venir à bout de l’incendie. Tarascon estime ses pertes à 1 ou 2 millions d’euros.

Japon: un tunnel d’une raffinerie s’effondre, 5 disparus

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 10--2012

Étiquettes : , , , , ,

0

Un tunnel sous-marin d’une des plus grandes raffineries du Japon s’est écroulé mardi faisant cinq disparus, ont annoncé les services d’urgence.

Six employés travaillaient dans ce tunnel, en cours de construction depuis 2010 à Kurashiki dans la préfecture d’Okayama (sud-ouest), lorsque l’ouvrage s’est effondré. Un seul ouvrier a pour le moment pu sortir du site.

« Nous avons reçu l’information d’un accident dans le tunnel sous-marin numéro deux du port de Mizushima, impliquant six employés », a expliqué un porte-parole des pompiers. « L’un des six est sorti mais les cinq autres sont portés disparus ».

Ce survivant a raconté ensuite que l’eau s’était « engouffrée » dans le tunnel rapidement inondé, ont ajouté les pompiers.