Article en vedette

Un camion de pompiers se renverse en partant au feu à Sartène

Les dégâts se comptent heureusement en tôle froissée et gestion difficile de la circulation sur un axe fréquenté et sans possibilité de délestage. Mais les conséquences de l’accident qui s’est produit, hier, vers 18 heures, route de Tizzano, auraient pu être bien plus graves. Il...

Lire plus

scurit incendie

Anvers: coincé dans un soupirail il mord le pompier venu l’aider

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 29--2012

Mots-clefs :

0

Un habitant d’Anvers est resté coincé dans un soupirail pendant un long moment mardi soir. Lorsqu’un pompier a tenté de l’extirper de là, l’homme l’a mordu au bras, a indiqué la police locale.

Un homme de 22 ans s’est coincé dans un soupirail mardi soir à Anvers. Il a expliqué qu’il était en train d’attendre quelqu’un sur le trottoir lorsque sa casquette est tombée dans un soupirail. En tentant de la récupérer, il s’est retrouvé coincé avant qu’une équipe de pompiers ne vienne à sa rescousse.

L’obscurité mise en cause

En voulant extirper l’homme, l’un des pompiers arrivé sur place a été mordu au bras. La victime a juré qu’il pensait avoir mordu son propre bras mais l’a confondu avec celui du pompier en raison de l’obscurité!

Finalement la victime a finalement pu être dégagée et a été amenée à l’hôpital au même titre que le pompier mordu, qui avait une empreinte de dent sur le bras. La police a établi un procès-verbal pour coups et blessures

Lot-et-Garonne : les pompiers se mobilisent pour retrouver un lionceau en fuite

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 29--2012

Mots-clefs :

0

Le lionceau de 4 mois et demi, pesant près de 8 kilos pour 30 cm au garrot, avait été sorti de son enclos par le propriétaire. (Illustration) (AFP / STR)

Une battue au lionceau a mobilisé mardi pompiers et gendarmes dans le Lot-et-Garonne, après que le jeune félin se fût échappé du domaine d’un dompteur professionnel, effrayé par le chien de la famille, a-t-on appris auprès des forces de l’ordre.

Le lionceau de 4 mois et demi, pesant près de 8 kilos pour 30 cm au garrot, avait été sorti de son enclos par le propriétaire, un éleveur et dompteur de fauves professionnel établi à Sainte-Livrade, afin de le « sociabiliser » un peu en environnement humain, dans la cuisine de la maison.

Le gros chat a alors été effrayé par l’apparition du chien imposant de la maison et a pris la fuite, déclenchant une opération de recherches qui a mobilisé une quinzaine de pompiers, gendarmes et agents de l’Office national de la chasse et de la Faune sauvage. L’animal a été retrouvé au bout de deux heures dans un champ de tournesols.

Le maître du lionceau, Frédéric Rosel, un dompteur connu qui vend ses services à des cirques à l’étranger, avait connu en avril une mésaventure médiatisée, après avoir été retenu des mois en Azerbaïdjan, victime d’une escroquerie par un cirque local puis piégé par l’expiration de son visa.

Rhône: un incendie détruit 10.000 m2 de bâtiments aux abattoirs de Corbas

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 29--2012

Mots-clefs :

0

Un incendie a détruit mercredi 10.000 m2 de bâtiments aux abattoirs de Corbas, près de Lyon (Rhône), avant d’être circonscrit en début d’après-midi, a-t-on appris mercredi auprès des pompiers.

Un incendie a détruit mercredi 10.000 m2 de bâtiments aux abattoirs de Corbas, près de Lyon (Rhône), avant d’être circonscrit en début d’après-midi, a-t-on appris mercredi auprès des pompiers.

Déclenché vers 10H00, cet incendie a mobilisé 140 sapeurs-pompiers, 40 véhicules et 17 lances incendie au plus fort de l’action, selon la même source.

Huit personnes, dont trois gendarmes, ont été légèrement intoxiquées par les fortes fumées, visibles de toute l’agglomération lyonnaise.

Vers 15H00, l’incendie était ciconscrit « mais de nombreux foyers résiduels persistent », a indiqué le commandant Christophe Serre, du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) du Rhône, qui était sur place.

« Le déblaiement va être très long et ça fume encore énormément », a-t-il précisé.

L’incendie a touché trois entreprises de Corbas, détruisant complètement les bâtiments de deux d’entre elles.

Au moins 120 personnes seront en chômage technique, a indiqué le Commandant Serre.

Ouverts en 1977, les abattoirs de Corbas ont une superficie totale de 28.000 m2, selon le site internet de la commune. De nombreuses industries liées à l’agroalimentaire sont installées aux alentours: transformation de viande, emballage, traiteur industriel.

Un incendie dans un centre de bronzage fait un mort

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 28--2012

Mots-clefs :

0

L’incendie pourrait avoir été déclenché par un « étui à lunettes laissé sur une lampe à bronzer ».

Une personne est morte dans l’incendie d’un centre de bronzage dans le XIIIe arrondissement de Paris lundi 27 août dans l’après-midi, a-t-on appris auprès d’une source policière. La victime serait un homme, client habituel du centre de bronzage, selon le capitaine des pompiers, Vincent Mollard.

Selon les premiers éléments, l’incendie pourrait avoir été déclenché par un « étui à lunettes laissé sur une lampe à bronzer », selon cette source. Trois personnes qui se trouvaient dans ce centre de bronzage Point Soleil, situé avenue d’Italie à Paris, ont pu être évacuées, a précisé cette source.

Selon les pompiers de Paris, 47 sapeurs et 12 engins ont été envoyés sur place dès 15h29.  »En cas d’incendie à Paris, il est important d’envoyer beaucoup de moyens dès l’alerte, car chaque seconde compte et nous devons en même temps lutter contre le feu, évacuer les victimes, les voisins, et effectuer les reconnaissances », a expliqué le lieutenant-colonel Pascal Letestu, chargé des relations presse à la brigade des sapeurs pompiers de Paris.

Après avoir éteint l’incendie, les secours, en pénétrant dans l’établissement, ont découvert le corps d’une personne sans vie dans une cabine de bronzage au fond de l’établissement.

Quatre pompiers victimes d’une sortie de route

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 28--2012

Mots-clefs :

0

Quatre soldats du feu ont été blessés, dont l’un sérieusement, dans une violente sortie de route, hier à la mi-journée.

Appelés sur un feu de broussailles, peu après 12 heures à Vézeronce-Curtin, les sapeurs-pompiers avaient quitté leur caserne de Morestel à bord d’un fourgon “feu de forêt” chargé de 3 500 litres d’eau. Mais parvenant à hauteur de l’intersection des RD 19 B et RD 19 C, le conducteur aurait mordu le bas-côté.

Pris au piège dans la cabine

Le sapeur-pompier n’est pas parvenu à rétablir la trajectoire du fourgon. Ce dernier a alors effectué un tonneau avant de terminer sa course dans un champ.

Légèrement blessés, trois des quatre occupants sont arrivés à sortir de l’engin par leurs propres moyens. Ils ont été transportés à l’hôpital de Bourgoin-Jallieu.

Quant au conducteur, il a été piégé dans la cabine. Rapidement sur place, ses collègues des casernes voisines et une équipe du Smur de Bourgoin-Jallieu ont procédé à sa désincarcération. Plus sérieusement blessé, il a été transporté dans un hôpital lyonnais. Blessé à la tête, il a dû subir plusieurs points de suture. Une fois les examens de contrôles passés, ses trois collègues ont pu sortir de l’hôpital, hier dans l’après-midi.

Les gendarmes de la communauté de brigades de Morestel/Les Avenières ont procédé aux constatations d’usage.

Un mort et huit blessés dans un incendie à Paris

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 27--2012

Mots-clefs :

0

Un mort et huit blessés. C’est le bilan de l’incendie qui s’est déclenché dans la nuit de dimanche à lundi dans le XIIIe arrondissement de Paris. Le feu a pris peu avant 2h du matin aux 4ème et 5ème étages d’un immeuble d’habitation de six étages de la rue Regnault.

Le corps d’un homme a été découvert dans les décombres. Huit personnes ont été blessées: quatre ont été traitées sur place et quatre hospitalisées. « Il appartiendra à l’enquête judiciaire de déterminer l’origine de l’incendie qui, selon les éléments dont nous disposons à l’heure actuelle, serait d’origine accidentelle », a indiqué le maire de Paris.

Dans un communiqué, Bertrand Delanoë a exprimé ce lundi sa « vive émotion » et adressé ses « très sincères condoléances à la famille de la victime ».

83 pompiers et 26 engins ont été dépêchés sur place, qui se sont rendus maîtres du feu après une heure d’efforts, a précisé un porte-parole des pompiers. Leur intervention s’est achevée avant 7h.