Article en vedette

Ploërmel. les suites de l’incendie de la Torréfaction de Broc

Un feu a détruit les 440 m² de l’entreprise Torréfaction de Brocéliande (9 salariés) installée à Ploërmel samedi matin. « C’est un ami qui travaille chez Transroute à côté qui m’a prévenue, raconte Hélène Pessel, l’une des filles de Joël Pessel, le chef d’entreprise. J’ai...

Lire plus

scurit incendie

Morbihan. Le parking du motocross s’enflamme : 64 voitures détruites

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers | Publié le 03-09-2013

Étiquettes :

0

Un incendie spectaculaire s’est déclaré pendant le Stunt Show, une course de motos organisée ce dimanche sur l’aérodrome de Kervininen, à Noyal-Pontivy (Morbihan). Soixante-quatre voitures ont brûlé sur le parking. Il n’y a miraculeusement pas de blessé.

Explosions en série

Le feu s’est déclaré vers 16 h, ce dimanche, sur le parking de l’aérodrome, alors que le spectacle de motos venait de commencer. Poussées par le vent, les flammes se sont propagées rapidement aux voitures garées les unes près des autres.

  • Le feu a été maîtrisé en une heure et demie par une quarantaine de pompiers venus de Pontivy, Bréhan, Bieuzy, Noyal-Pontivy et Kerfourn.
  • 64 véhicules ont été entièrement détruits
  • 64 véhicules ont été entièrement détruits
  • Les pompiers sont parvenus à maîtriser le sinistre au bout d'une heure et demie.

Un incendie spectaculaire s’est déclaré pendant le Stunt Show, une course de motos organisée ce dimanche sur l’aérodrome de Kervininen, à Noyal-Pontivy (Morbihan). Soixante-quatre voitures ont brûlé sur le parking. Il n’y a miraculeusement pas de blessé.

Explosions en série

Le feu s’est déclaré vers 16 h, ce dimanche, sur le parking de l’aérodrome, alors que le spectacle de motos venait de commencer. Poussées par le vent, les flammes se sont propagées rapidement aux voitures garées les unes près des autres.

Une vidéo-amateur :

« Chacun cherchait à sauver sa voiture »

L’explosion des pneus et des réservoirs a provoqué la panique du public. « Chacun cherchait à sauver sa voiture », raconte Sandra, qui a pu récupérer sa Citroën avant que les gendarmes ne bloquent l’entrée du parking.

« La priorité, c’était la sécurité des spectateurs », souligne Pascal Lhoutellier, capitaine de la compagnie de gendarmerie de Pontivy.

Quarante pompiers

Une quarantaine de pompiers sont intervenus pendant près d’1 h 30 pour venir à bout du feu. « C’était très intense pour nos troupes », précise le commandant des opérations de secours. Huit véhicules étaient présents sur place, ainsi qu’un porteur d’eau de 10 000 litres.

Les voitures entièrement brûlées

Le feu a finalement été maîtrisé vers 17 h 30. S’est alors organisée la prise en charge des spectateurs, qui ne pouvaient pas tous rentrer chez eux. Certains tenaient à récupérer des objets laissés dans leur voiture. « Il ne reste plus rien à l’intérieur », a expliqué un gendarme aux sinistrés qui se faisaient insistants.

Feu d’origine humaine

Une enquête est ouverte pour déterminer l’origine du sinistre. « L’incendie est d’origine humaine, c’est sûr, mais on ne sait pas encore si c’est accidentel ou criminel », précise le capitaine Pascal Lhoutellier.

Un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Rennes est arrivé en une demi-heure pour prendre des vues aériennes. Un technicien d’investigation criminelle de Vannes s’est également rendu sur place pour effectuer des prélèvements et tenter de comprendre les circonstances du drame.

Ecrire un commentaire