Article en vedette

Messancy: trois pompiers blessés suite à l’explosion d’u

Selon le commandant des pompiers d’Arlon, Joël Even, les trois hommes « ont eu beaucoup de chance ». « L’incendie n’était pas très étendu mais, par malchance, une bouteille d’acétylène se trouvait dans le périmètre. Les hommes s’en sont rendu compte en faisant leur reconnaissance...

Lire plus

scurit incendie

Formations d’urgence: la formation incendie

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 18--2013

Mots-clefs :

0

Bob était couché sur une table à l’intérieur de la cafétéria de l’université Claude Bernard à LYON comme une demi-douzaine d’employés  prêts à le réanimer avec un défibrillateur externe automatisé.

« C’est peut-être l’étincelle qui sera nécessaire à sauver Bob », un instructeur du centre de formation à la sécurité alertis a dit aux employés qu’il a démontré comment utiliser l’appareil.

Heureusement, Bob est juste un mannequin, mais la formation d’urgence près de 170 des employés de l’université a reçu mercredi et jeudi pourrait être l’étape supplémentaire pour sauver la vie d’un étudiant.

Les employés ont été également été formés à l’utilisation de l’extincteur, la réanimation cardio-respiratoire, l’utilisation du défibrillateur, les premiers soins et les procédures d’urgence telles que les alarmes incendie avec les évacuations.

La formation impliqué non seulement les enseignants, mais aussi les gardiens, chauffeurs d’autobus, employés de la cafétéria et des autres membres du personnel derrière les coulisses, a déclaré JEROME BAILLY, formateur incendie.

« Ce sont les gens qui, de mon point de vue, sont les premiers à intervenir avant même que les agents de sécurité ou les pompiers arrive ici», a déclaré JEROME BAILLY.

JULIE SIMONETTI, ingénieur sécurité pour les universités Lyonnaises, a déclaré que la formation était très instructive et utile.

La formation d’un extincteur semblait être le plus populaire parmi les employés. Ils ont eu la chance d’éteindre un feu contrôlé au moyen d’un bac à flamme.

Nous pensons former tout le personnel à la manutention des extincteurs. Il y a quelque temps une logette électrique a pris feu contre un amphitéatre. Heureusement que le personnel a pu intervenir à temps et qu’ils ont percuté un extincteur au CO2 car d’après les pompiers si l’incendie s’était propagé, nous aurions pu avoir de très graves dégâts sur la structure.

La formation incendie a été très utile. Nous avons pu observer quelle attitude à observer en présence d’un feu de friteuse, d’un feu électrique avec l’utilisation des extincteurs au CO2, les extincteurs à eau pulvérisée avec additif et à poudre. Une information a également été donné pour les fuites de gaz enflammée ou pas avec la coupure du gaz ou la fermeture de la bouteille de gaz.

Jérome BAILLY: les entreprises ou les collectivités nous sollicitent pour former le personnel et organiser la sécurité incendie dans leurs établissements. Ils nous demandent des conseils pour organiser les équipiers de première intervention et les évacuations.

Si vous souhaitez effectuer une formation incendie pour votre établissement, consultez notre page internet à l’adresse suivante: http://www.alertis.fr/incendie/

Rhône. Incendie dans un camp de Roms de Vaulx-en-Velin

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 17--2013

Mots-clefs :

0

D’importants moyens ont été mobilisés par les pompiers pour maîtriser l’incendie qui a partiellement détruit le camp, situé à l’angle des avenues Salengro et des Canuts.

Selon le maire de Vaulx-en-Velin, Bernard Genin (PCF), qui s’est rendu sur place, une bagarre entre des occupants de ce camp de 5.000 m2 serait à l’origine du sinistre. L’incendie n’a pas fait de victimes dans ce camp occupé officiellement par 300 à 400 Roms, sans que l’on sache combien d’entre eux se trouvaient sur place au moment des faits.

L’incendie, qui a détruit près de la moitié des cabanons de bois, s’est déclaré vers 13h30. Moins de deux heures plus tard, il était en voie d’extinction et les pompiers continaient à arroser les abris de fortune, pour éviter toute reprise des flammes.

Dans l’attente d’un relogement

Quatre bus ont été réquisitionnés pour prendre en charge les occupants du camp dans l’attente d’une décision de relogement, a annoncé Nernard Genin.

«Les Roms ne pourront reprendre possession du camp et je ne veux pas ouvrir un local municipal pour refaire démarrer un nouveau camp», a déclaré le maire, selon lequel «les habitants riverains sont excédés» par les nuisances.

«Le préfet doit prendre une décision de réquisitionner», a-t-il dit, soulignant que la justice administrative avait dans deux décisions distinctes, ordonné les expulsions.

Fortes tensions avec les riverains

Ce sinistre intervient alors que la situation est déjà tendue dans ce quartier entre les riverains et la communauté rom.

Le maire (PCF) Bernard Genin a envoyé un courrier ce mercredi au préfet Jean-François Carenco, pour l’alerter sur la situation des deux camps de Roms présents dans le quartier, écrivant notamment que « les conditions sanitaires sur ces camps sont déplorables et les nuisances dans les quartiers autour de plus en plus insupportables. »

Mardi, une trentaine de riverains des quartiers Sud, soutenus par plusieurs associations, avaient manifesté pour demander l’évacuation des camps de Roms proches de l’avenue Salengro. Ils avaient alors affirmé vouloir renouveler cette action chaque mardi à 17 heures.

Source le progres

Femen : les locaux des militantes sein nus incendiés à PARIS

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 08--2013

Mots-clefs :

0

Plus de peur que de mal pour les Femen. Aucune victime n’est à déplorer alors même qu’un incendie a ravagé les locaux de leur quartier général à Paris. Dans la nuit de samedi à dimanche, pour des raisons encore inconnues, les locaux des militantes seins nus a en effet été en proie aux flammes. C’est ce qu’a confirmé ce dimanche Inna Shevchenko, la chef de file des Femen en France à l’AFP. L’incendie a ravagé le deuxième étage et a été maîtrisé en une demi-heure. Une pièce de 15 m2 a été détruite et cinq personnes ont été évacuées de cet immeuble du 18e arrondissement de la capitale , a précisé la police. « Il y avait une fenêtre ouverte et le feu a commencé à cet endroit-là », a expliqué la chef de file des Femen. « Je n’étais pas là, mais deux activistes étaient là et ont essayé d’éteindre le feu avec des extincteurs. Elles n’ont pas réussi et elles ont dû s’enfuir. Elles ont appelé les pompiers », a poursuivi la militante.
Cet évènement montre l’importance de savoir utiliser les extincteurs en cas d’incendie. Apprendre à utiliser les moyens d’extinction est essentiel pour la sécurité des habitants. Pour apprendre à utiliser les extincteurs, participez à une formation incendie dispensée par alertis: formation incendie
« Nous ne comprenons pas les raisons (de l’incendie). Les activistes étaient en train de dormir, ça a été très soudain et le feu a été très fort », a-t-elle commenté. « Les Femen ont beaucoup d’ennemis qui essaient de nous arrêter depuis longtemps », a ajouté Inna Shevchenko. Les Femen, un groupe de féministes ukrainiennes installé à Paris, est connu depuis 2010 pour ses actions seins nus pour dénoncer le sexisme, l’homophobie, la prostitution et la religion.

Kenya : un immense incendie paralyse l’aéroport de Nairobi

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 08--2013

Mots-clefs :

0

Un gigantesque incendie, qui a ravagé mercredi le principal aéroport de Nairobi, hub aérien africain, n’a fait aucune victime, mais d’énormes dégâts et contraint les compagnies aériennes à annuler ou dérouter l’ensemble de leurs vols internationaux. De premiers vols internationaux, en provenance de Londres et Bangkok, devraient pouvoir atterrir au terminal réservé aux vols intérieurs jeudi matin, a affirmé la compagnie Kenya Airways. Les vols intérieurs et le transport de fret ont eux repris mercredi soir. Aucune indication n’était cependant encore disponible concernant les autres vols vers l’étranger et en provenance de l’étranger

L’impressionnant incendie a commencé selon les autorités kényanes peu avant 5 heures du matin (3 heures en France) à des guichets immigration des arrivées internationales de l’aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA). En quelques heures, il était maîtrisé, mais pendant plusieurs heures, de gigantesques flammes et nuages de fumées noires ont été observés à des kilomètres à la ronde. Des parties de l’aéroport se sont effondrées et les secours, bien que déployés rapidement selon des témoins, ont manqué de ressources.

Malgré tout, « aucune victime n’a été signalée dans l’incendie », a déclaré Nelly Muluka, porte-parole de la Croix-Rouge kényane. Le patron de Kenya Airways, Titus Naikuni, a de son côté simplement indiqué qu’un employé de la compagnie aérienne et un passager, victimes de l’inhalation de fumées toxiques, avaient été transférés à l’hôpital, mais ne semblaient pas en danger. La cause de l’incendie n’a pas encore été déterminée, mais le chef de la police kényane, David Kimaiyo, a annoncé l’ouverture d’une enquête, et appelé la population à rester calme.

Source: le point

Incendie chez les pompiers, le magasin Le Printemps de Lille évacué

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers, Incendies | Publié le 25--2012

Mots-clefs :, , , , ,

0

Un millier de personnes ont dû être évacuées samedi après-midi du grand magasin Le Printemps, à Lille, à la suite d’un incendie de véhicules dans un parking souterrain attenant qui appartient au Centre opérationnel des pompiers, a-t-on appris de sources concordantes.
« Un feu s’est déclaré dans le parking souterrain du Centre opérationnel départemental » d’incendie et de secours (CODIS), situé rue de l’Hôpital militaire, a indiqué ce dernier à l’AFP.
« Deux véhicules légers et deux motos ont pris feu pour une raison encore indéterminée », a-t-on précisé de même source.
L’incendie n’a pas fait de blessés mais a provoqué d’importants dégagements de fumée qui se sont répandus jusque dans le magasin Le Printemps attenant, d’où un millier de clients et de membres du personnel ont dû être évacués, vers 17H30, selon les pompiers et la préfecture du Nord.
« On ne voyait plus rien aux étages », a raconté à l’AFP un employé du magasin après avoir été évacué, tandis qu’une cliente a dit être sortie après le déclenchement du système d’alarme.
Un léger brouillard flottait encore dans le magasin peu après 18H00, ont pu constater des journalistes de l’AFP à travers les vitrines de l’établissement qui a été fermé au public pour le reste de la journée.
« Les pompiers devaient procéder au désenfumage et faisaient une reconnaissance avec le service de sécurité du Printemps pour s’assurer que le magasin n’avait pas subi de dommages », selon la préfecture.
Des dizaines de personnes attendaient samedi en début de soirée à l’arrière du Printemps, place Rihour, de pouvoir récupérer leurs voitures, garées dans un parking public adossé au magasin.
La direction des magasins Le Printemps n’était pas immédiatement joignable samedi soir.

Un incendie détruit 50 habitations à New York

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers, Incendies | Publié le 04--2012

Mots-clefs :

0

 

OURAGAN SANDY – D’immenses flammes s’élèvent au-dessus des rues inondées de New York. Dans la nuit noire, les pompiers ont de l’eau jusqu’aux genoux et ne peuvent s’approcher du brasier. Un incendie a anéanti cinquante habitations dans le quartier de Queens, déjà fortement affecté par l’ouragan Sandy, mardi 30 octobre.

Plus de 50 habitations ont été « complètement détruites », affirme le New York Fire Department sur sa page Twitter, sans préciser si l’incendie est lié ou pas à la tempête qui balaie la côte nord-est des Etats-Unis depuis la veille.

Obama décrète l’état de « catastrophe majeure » à New York

Le président américain Barack Obama a décrété mardi matin l’état de « catastrophe majeure » dans l’Etat de New York après le passage du cyclone Sandy qui a violemment balayé la côte est des Etats-Unis, inondant une large partie de Manhattan.

Cette décision « rend les fonds fédéraux disponibles pour les personnes touchées dans les comtés du Bronx, de Kings, de Nassau, de New York, de Richmond, de Suffolk, et du Queens », précise la Maison Blanche dans un communiqué.