Article en vedette

Mort d’Amy Winehouse: « Un talent tristement gâché »

La chanteuse britannique Amy Winehouse, âgée de 27 ans, a été retrouvée morte à son domicile de Londres samedi 23 juillet, a annoncé la police britannique. « La police a été appelée par le service londonien des ambulances à une adresse à Camden Square peu avant 16 h 05 (15 h 05 GMT), à...

Lire plus

scurit incendie

Pour un chauffage qui ne vous empoisonne pas la vie

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Prévention incendie | Publié le 24--2011

Étiquettes : ,

0

Le monoxyde de carbone : c’est le risque le plus sournois couru par les propriétaires d’appareilsde chauffage à combustion. Voici des conseils et des explications pour éviter l’intoxication.

Pourquoi, comment ? 

Le monoxyde de carbone,c’est quoi ?

Un gaz sournois, inodore et incolore, qui apparaît en cas de mauvaise combustion dans une chaudière, un chauffage d’appoint ou une cheminée. « Il se fixe sur les globules rouges beaucoup plus facilement que l’oxygène, ce qui empêche l’oxygène d’alimenter nos tissus », détaille Hervé Czura, infirmier au sein des sapeurs-pompiers volontaires de Lorient. Les symptômes ? « Maux de tête, vertiges, nausées, sueurs, parfois évanouissement. À forte dose, il peut entraîner le décès. »

Comment s’en rendre compte ?

Les symptômes cités doivent vous alerter. « Si la personne sort et se sent mieux, c’est qu’il y a un problème dans l’habitation », souligne le lieutenant Patrick Le Belleguic, chez les pompiers. Le moyen infaillible pour être averti : s’équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone (à partir de 40 €), différent d’un détecteur de fumée.

Le meilleur moyen de se prémunir contre le monoxyde de carbone est de s’équiper de détecteur de CO. Vous pouvez les trouver ici: http://www.protege-ta-maison.fr/categorie/6/detecteur-co2.html