Article en vedette

L’apprenti pompier aimait trop le feu

Le sapeur-pompier qui accompagne le visiteur sur le chemin du bureau du chef de centre est d’abord cordial. A l’annonce des raisons de cette visite, le silence tombe, embarrassé. Il suffit d’un nom, Hervé H., pour que les visages se ferment, que soient bredouillés des rappels au sacro-saint...

Lire plus

scurit incendie

2 ASVP entendues pour non assistance à personne en danger

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 30--2010

Étiquettes : , ,

0

Deux adjointes de sécurité sur la voie publique (ASVP) d’Angers ont été entendues par la police nationale pour n’avoir pas porté assistance, lundi, à une dame de 78 ans, décédée à la suite d’une chute. Jacqueline Héry et son mari André, 80 ans, rentraient de voyage, selon le récit du veuf à «Ouest France», qui révèle l’affaire.

Le couple se gare quelques minutes en bas de son domicile, «cinq minutes, pour descendre trois valises. (…) J’étais sur un emplacement interdit… » Les deux ASVP, en uniforme, lui demandent de bouger immédiatement sa voiture. André s’exécute. Jacqueline, descend. Elle trébuche et tombe au milieu de la rue.

Plusieurs témoins assurent au quotidien régional que les deux femmes n’ont pas bougé. «Elles répétaient au médecin que ce n’était pas leur faute, tandis que le pauvre homme tentait de ranimer sa femme», raconte le passant qui a prévenu les pompiers. «Le temps d’aller chercher une couverture»,  les deux pervenches avaient disparu, déplore ce témoin. C’est lui qui a alerté le commissariat.

Une enquête interne a été lancée au sein de la police municipale. Selon l’élu municipal chargé de la sécurité, Jean-Pierre Chauvelon, les deux pervenches auraient cru qu’il ne s’agissait que d’un malaise et, dépourvues de radio, ont poursuivi leur travail.