Article en vedette

Rennes. Il saute en parachute de la tour des Horizons et s’en va…

Le jeune homme s’est présenté vers 15 h 30 au domicile d’une jeune femme au 29e étage de la tour. Il lui a demandé s’il pouvait prendre des photos de la ville depuis le balcon. La jeune femme a accepté. Le futur sauteur est alors redescendu pour récupérer un gros sac à dos en prétextant...

Lire plus

scurit incendie

Un adolescent appelle les pompiers 700 fois pour des canulars et les insulter

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 16--2010

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

0

Cet adolescent de 14 ans a occupé une partie de ses vacances à harceler les pompiers, au téléphone.

Ainsi, en l’espace de quelques jours, il a composé 700 fois le numéro des pompiers, le « 18 », rapporte Europe 1.

Un ado qui n’appelait pas pour prévenir d’une « fausse urgence », mais plus prosaïquement, pour insulter la personne qu’il avait à l’autre bout du téléphone.

Son record d’appels a certainement eu lieu le 22 août. Ce jour-là, il a composé plus de 100 fois le « 18 ».

A la suite de ces appels malveillants, les pompiers ont porté plainte et une enquête a été ouverte. Le « harceleur » a été très vite retrouvé. Il avait passé ses 700 appels à partir du téléphone de son oncle.

L’ado a été interpellé au domicile familial, du Cateau-Cambrésis, dans le Nord. Au cours de sa garde à vue, il a reconnu les faits. Pour toute explication il a indiqué aux enquêteurs qu’il aimait « particulièrement l’attente téléphonique » des numéros d’urgence.

Le 10 novembre, il se retrouvera dans le bureau d’un juge des enfants.

Europe 1 précise que s’il était majeur, il risquerait un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende

Marseille: Deux morts dans un incendie

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 15--2010

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

0

Deux corps, ceux d’un homme et une femme, ont été retrouvés dans le sous-sol incendié d’un immeuble, vers 04 heures du matin mercredi, dans le centre de Marseille, a-t-on appris auprès des marins-pompiers et de la police.

Alertés dans un premier temps pour un incendie dans un immeuble situé boulevard Banon dans le 4e arrondissement, vers 00 h 30, les marins-pompiers ont rapidement éteint le sinistre en sous-sol, avant de procéder à l’évacuation des fumées. C’est plusieurs heures plus tard qu’ils découvraient deux corps, à même le sol, dans le parking de l’immeuble.

La police et un substitut du procureur de la République se sont rendus sur place pour procéder aux premières constations. Des experts de l’identité judiciaire et du laboratoire de police scientifique devaient procéder dans la matinée à de plus amples examens. Selon les premiers éléments, les deux victimes auraient pu être asphyxiées par les fumées. Il n’était pas encore possible de déterminer s’il s’agissait de locataires ou non de l’immeuble, a-t-on appris de source policière. L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale.