Article en vedette

Toyota rappelle 7,43 millions de véhicules dans le monde pour un risq

Toyota a annoncé mercredi le rappel de 7,43 millions de voitures dans le monde pour un risque d’incendie lié au système électrique des lève-vitres sur plusieurs modèles, un nouveau coup dur pour le numéro un japonais de l’automobile et sa réputation de fiabilité. Ce rappel massif,...

Lire plus

scurit incendie

Ardèche: un pompier tué dans un feu de forêt, trois autres blessés

Publié par C.alertis | Classé dans Décès pompier | Publié le 09--2012

Étiquettes : , ,

0

PRIVAS – Un pompier volontaire a été tué et trois autres ont été blessés jeudi après-midi pendant une intervention sur un important feu de forêt dans les Cévennes ardéchoises, a-t-on appris auprès de la préfecture de l’Ardèche.

Les quatre soldats du feu âgés de 20 à 28 ans étaient engagés sur une piste forestière sinueuse d’un massif des Cévennes, près de la commune de Sablières, dans le sud du département, quand leur camion a fait une chute en contrebas de plusieurs centaines de mètres.

Le caporal-chef Anthony Di Mano est mort dans l’accident. Les autres trois pompiers ont été blessés. L’un « grièvement » mais son pronostic vital » n’est pas engagé, et les deux autres ont été blessés plus légèrement, a-t-on indiqué à la préfecture de l’Ardèche.

Ces quatre pompiers volontaires étaient partis du centre de Largentière  en milieu d’après-midi pour intervenir sur un important feu de forêt.

« Au moment de s’engager dans la lutte contre l’indendie, le camion s’est retourné et a basculé pour une raison indéterminée dans un ravin« , a précisé Stéphane Béroud, directeur de cabinet du préfet de l’Ardèche, ajoutant que la victime, un jeune homme de 28 ans, n’était pas le conducteur du véhicule.

Les quatre pompiers ont été évacués par hélicoptère en tout début de soirée. Les trois blessés ont été transportés vers les hôpitaux de Montpellier et Aubenas (Ardèche).

Un pompier « d’une gentillesse incroyable »

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Décès pompier | Publié le 10--2011

Étiquettes : , , ,

0

Hommage. « Profondément pompier, profondément humain » : David Gutty était unanimement reconnu par ses pairs. Passé professionnel en 1997, il était adjoint au chef de centre de Saint-Priest depuis 2009. Ce qui ne l’empêchait pas de continuer le volontariat à Létra dans son Beaujolais natal.

La gentillesse même. C’est toujours cette expression qui revient pour décrire le capitaine David Gutty. « Il avait toujours le sourire et était apprécié de tout le monde. Ce qui ne l’empêchait pas de commander et de s’imposer. Mais il le faisait avec une grande humanité et parvenait toujours à créer le consensus autour de lui. David Gutty était quelqu’un de calme et posé. C’est un drame terrible, impensable. Nous sommes tous abasourdis ». Le colonel Serge Delaigue, directeur du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS), a rendu hier un hommage au nom de tous les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires du Rhône. L’émotion était partout, mais encore plus nette dans les casernes que l’officier a fréquentées durant sa jeune carrière. Lyon-Duchère, où il a effectué son service militaire, puis Lyon-Rochat, où débute sa carrière professionnelle 1 er octobre 1997. Nommé lieutenant en 2002 après avoir réussi un concours externe, il est muté à Lyon-Corneille puis passe capitaine en 2009 et rejoint le casernement de Saint-Priest où il était chef-adjoint. Il avait également une spécialité de maître-chien et poursuivait parallèlement sa carrière de pompier volontaire entamée en 1996 au Bois d’Oingt, et depuis 2008 à Letra où il résidait. « Les premiers pompiers arrivés sur les lieux du drame étaient ses amis qui l’ont secouru et l’ont reconnu », poursuit le colonel Delaigue.

À Saint-Priest, l’affreuse nouvelle était de toutes les conversations hier matin. « C’est la consternation » devait confier, la mine défaite, un des hommes de David Gutty.