Article en vedette

Pompiers caillassés à Rennes : trois jeunes condamnés

Trois jeunes Rennais (19 ans pour d’eux d’entre eux, 18 ans pour le troisième) ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Rennes, ce soir vers 21 h 30. Dans la nuit du 26 au 27 mai dernier, dans leur quartier Villjean à Rennes, ils avaient allumé un incendie dans des conteneurs,...

Lire plus

scurit incendie

Peu d’espoir de retrouver l’ouvrier emporté

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 09--2011

Étiquettes : , ,

0

Un homme d’une cinquantaine d’années est porté disparu depuis 8h30 ce matin. Les chances de le retrouver vivant sont quasi-nulles selon les pompiers.

Une cinquantaine de pompiers, épaulés par un hélicoptère de la Sécurité civile, ont ratissé les rives du Var toute la matinée pour tenter de retrouver un ouvrier tombé dans le fleuve en crue. L’accident s’est produit vers 8h30 ce mercredi matin, environ 800 mètres en amont du pont de la Manda, sur la commune de Castagniers.

« Il travaillait en tant que chef d’équipe au confortement des berges pour le compte du Conseil général des Alpes-Maritimes », confiait sur les lieux de l’accident son employeur, Alain Ferrero, directeur régional de la société Cari. « Pour une raison inconnue, le bull (tractopelle) sur lequel il était semble-t-il monté a basculé dans le fleuve », explique-t-il. Le conducteur de l’engin a quant à lui réussi à s’agripper et a été rapidement secouru par les pompiers.

Les recherches aquatiques ont été suspendues vers 12h30, en raison des risques engendrés par puissance de l’eau et les débris qu’elle charrie pour les pompiers plongeurs. Le débit du fleuve était encore de 249 m3 par seconde à la mi-journée au niveau de la Manda, soit plus de quatre fois le débit normal pour un mois de novembre.