Article en vedette

Les pompiers ne veulent plus payer l’autoroute

Quand ils utilisent les autoroutes pour secourir le plus rapidement possible des personnes, les pompiers aujourd’hui paient s’il y a un péage. Une situation qui doit changer, estime le sénateur UMP, Christophe Béchu, qui a déposé une proposition de loi pour imposer la gratuité....

Lire plus

scurit incendie

Incendie chez les pompiers, le magasin Le Printemps de Lille évacué

Publié par C.alertis | Classé dans Faits divers, Incendies | Publié le 25--2012

Étiquettes : , , , , ,

0

Un millier de personnes ont dû être évacuées samedi après-midi du grand magasin Le Printemps, à Lille, à la suite d’un incendie de véhicules dans un parking souterrain attenant qui appartient au Centre opérationnel des pompiers, a-t-on appris de sources concordantes.
« Un feu s’est déclaré dans le parking souterrain du Centre opérationnel départemental » d’incendie et de secours (CODIS), situé rue de l’Hôpital militaire, a indiqué ce dernier à l’AFP.
« Deux véhicules légers et deux motos ont pris feu pour une raison encore indéterminée », a-t-on précisé de même source.
L’incendie n’a pas fait de blessés mais a provoqué d’importants dégagements de fumée qui se sont répandus jusque dans le magasin Le Printemps attenant, d’où un millier de clients et de membres du personnel ont dû être évacués, vers 17H30, selon les pompiers et la préfecture du Nord.
« On ne voyait plus rien aux étages », a raconté à l’AFP un employé du magasin après avoir été évacué, tandis qu’une cliente a dit être sortie après le déclenchement du système d’alarme.
Un léger brouillard flottait encore dans le magasin peu après 18H00, ont pu constater des journalistes de l’AFP à travers les vitrines de l’établissement qui a été fermé au public pour le reste de la journée.
« Les pompiers devaient procéder au désenfumage et faisaient une reconnaissance avec le service de sécurité du Printemps pour s’assurer que le magasin n’avait pas subi de dommages », selon la préfecture.
Des dizaines de personnes attendaient samedi en début de soirée à l’arrière du Printemps, place Rihour, de pouvoir récupérer leurs voitures, garées dans un parking public adossé au magasin.
La direction des magasins Le Printemps n’était pas immédiatement joignable samedi soir.