Article en vedette

Quatre morts dans le crash d’un hélicoptère

Quatre hommes ont perdu la vie mercredi dans le crash d’un hélicoptère à Vallorcine (Haute-Savoie), près de la frontière franco-suisse. Deux occupants ont été éjectés au moment du crash et les deux autres sont restés bloqués dans la carlingue. Le pilote de l’appareil, loué par la...

Lire plus

scurit incendie

Interdiction des extincteurs isogard

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Incendies | Publié le 09--2011

Étiquettes : , ,

1

Un arrêté de la ministre de l’Ecologie, publié au Journal officiel du 8 novembre, interdit le maintien en service d’extincteurs.

Les extincteurs concernés par cette interdiction sont des extincteurs fabriqués par la Société Isogard (Chassieu – Rhône), au dioxyde de carbone de 2 et 5 kg, dont le corps sans collerette est en alliage d’aluminium et comprend la mention « M 25 » sur l’ogive, équipés de vannes de la marque commerciale SIAN et portant le marquage CE 0036 ou CE 0062, et portant une estampille sur le corps de la bouteille de couleur grise.

Les extincteurs concernés doivent être placés hors service par l’apposition d’un affichage. Leur manipulation ou leur déplacement est interdit. C’est le fabriquant qui doit procéder à leur retrait en prenant les mesures de sécurité nécessaires. Il doit aussi transmettre un bilan des retraits chaque semaine à la DREAL Rhône-Alpes.

Les autres extincteurs fabriqués par la société Isogard ne sont pas concernés par cette interdiction.

Pour la sécurité de votre personnel, confiez la formation incendie à LYON ALERTIS http://www.alertis.fr/manipulation-extincteur.php

Il agresse le maire avec un extincteur

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 28--2011

Étiquettes : , ,

0

Bernard Fraisse, maire de la commune de Bren (540 habitants), a été agressé mercredi soir par un homme muni d’un extincteur. L’homme a pulvérisé le contenu du cylindre en direction du visage du premier magistrat du village, l’atteignant aux yeux et à la trachée.

Plus tôt dans la soirée, vers 20 heures, Bernard Fraisse se rend sur la place de la mairie, où deux jeunes âgés d’une vingtaine d’années jouent à la pétanque. Interpellé à plusieurs reprises par les habitants du village se plaignant des nuisances sonores la nuit, le maire invite alors les jeunes à terminer leur partie un peu plus à l’écart, devant la salle des fêtes, et à ne pas faire de bruit près 22 heures. Ceci dit, Bernard Fraisse s’en va, mais doit revenir 30 minutes plus tard, car la cabine téléphonique du village vient de prendre feu…

Quand il arrive sur place, les pompiers sont présents, mais le feu a déjà été maîtrisé par un homme muni d’un extincteur. Survient alors une vive altercation verbale entre ce dernier et le maire, qui se retrouve en quelques instants au cœur d’un nuage de poudre anti-incendie devant les sapeurs-pompiers incrédules. « Il m’a invectivé, me reprochant, entre autre, de ne pas m’être bien occupé de certains dossiers » raconte le maire.

« Je suis choqué. Certains ne respectent rien»

Bernard Fraisse, qui a reçu hier matin des soins aux urgences de l’hôpital Drôme-Nord de Romans, souffre de gênes respiratoires et oculaires. Il regrette cet incident et a porté plainte auprès de la gendarmerie de Bourg-de-Péage : « Je suis choqué. Certains ne respectent rien. Je donne mon temps pour la commune, je ne suis pas là pour me faire agresser. Bien entendu, j’ai aussi porté plainte pour l’incendie de la cabine téléphonique. »

L’extincteur est du matériel de sécurité incendie. Il est utilisé en prévention d’un feu. Pour une formation incendie:  http://www.alertis.fr/equipier-premiere-intervention.php