Article en vedette

Les pompiers cognaçais en grève pour leur sécurité

Les pompiers de Cognac sont en grève aujourd’hui. Ils protestent contre un matériel défectueux. Et demandent de meilleures conditions de sécurité dans leurs interventions. Le pompier blessé lors de l’intervention au centre de tri de Châteaubernard en août dernier met en cause...

Lire plus

scurit incendie

Formations d’urgence: la formation incendie

Publié par C.alertis | Classé dans Incendies | Publié le 18--2013

Étiquettes :

0

Bob était couché sur une table à l’intérieur de la cafétéria de l’université Claude Bernard à LYON comme une demi-douzaine d’employés  prêts à le réanimer avec un défibrillateur externe automatisé.

« C’est peut-être l’étincelle qui sera nécessaire à sauver Bob », un instructeur du centre de formation à la sécurité alertis a dit aux employés qu’il a démontré comment utiliser l’appareil.

Heureusement, Bob est juste un mannequin, mais la formation d’urgence près de 170 des employés de l’université a reçu mercredi et jeudi pourrait être l’étape supplémentaire pour sauver la vie d’un étudiant.

Les employés ont été également été formés à l’utilisation de l’extincteur, la réanimation cardio-respiratoire, l’utilisation du défibrillateur, les premiers soins et les procédures d’urgence telles que les alarmes incendie avec les évacuations.

La formation impliqué non seulement les enseignants, mais aussi les gardiens, chauffeurs d’autobus, employés de la cafétéria et des autres membres du personnel derrière les coulisses, a déclaré JEROME BAILLY, formateur incendie.

« Ce sont les gens qui, de mon point de vue, sont les premiers à intervenir avant même que les agents de sécurité ou les pompiers arrive ici», a déclaré JEROME BAILLY.

JULIE SIMONETTI, ingénieur sécurité pour les universités Lyonnaises, a déclaré que la formation était très instructive et utile.

La formation d’un extincteur semblait être le plus populaire parmi les employés. Ils ont eu la chance d’éteindre un feu contrôlé au moyen d’un bac à flamme.

Nous pensons former tout le personnel à la manutention des extincteurs. Il y a quelque temps une logette électrique a pris feu contre un amphitéatre. Heureusement que le personnel a pu intervenir à temps et qu’ils ont percuté un extincteur au CO2 car d’après les pompiers si l’incendie s’était propagé, nous aurions pu avoir de très graves dégâts sur la structure.

La formation incendie a été très utile. Nous avons pu observer quelle attitude à observer en présence d’un feu de friteuse, d’un feu électrique avec l’utilisation des extincteurs au CO2, les extincteurs à eau pulvérisée avec additif et à poudre. Une information a également été donné pour les fuites de gaz enflammée ou pas avec la coupure du gaz ou la fermeture de la bouteille de gaz.

Jérome BAILLY: les entreprises ou les collectivités nous sollicitent pour former le personnel et organiser la sécurité incendie dans leurs établissements. Ils nous demandent des conseils pour organiser les équipiers de première intervention et les évacuations.

Si vous souhaitez effectuer une formation incendie pour votre établissement, consultez notre page internet à l’adresse suivante: http://www.alertis.fr/incendie/

Formation incendie

Publié par C.alertis | Classé dans Formation sécurité incendie | Publié le 25--2012

Étiquettes : ,

0

Apprendre les gestes qui sauvent, gagner un temps précieux, prendre le temps de donner l’alerte, avertir les secours, évacuer les lieux, savoir utiliser un extincteur ou progresser dans un couloir enfumé : tel était le programme de salariés d’une entreprise lundi. Originalité de la procédure : la formation dispensée par un sapeur-pompier d’un centre de formation incendie Alertis. Cyrille GAGNAIRE, formateur d’Alertis, a dispensé cette formation directement dans l’établissement. La formation alterne théorie et pratique ou des exercices sur feu réel sont réalisés sur le parking de l’établissement. Aprendre à utliser l’extincteur, éteindre un feu de friteuse, une bouteille de gaz en feu, utiliser une couverture anti-feu sont les thèmes abordés lors de cette formation incendie.

Formation accélérée

En 3H00 environ, chacun aura donné l’alerte, éteint un départ de feu à l’aide d’un extincteur à eau pulvérisée et procédé à l’évacuation de l’établissement. Tous les stagiaires connaitront l’emplacement de la coupure électrique, les issues de secours, la coupure du gaz,  les extincteurs etc.

Cette formation obligatoire est imposée par le code du travail (Art. L.231-3-1). Durant son intervention, le formateur a privilégié l’évacuation et la hiérarchisation des actions : « Dans une situation réelle, il faut avoir quelques secondes de recul et de sang-froid avant d’agir : le premier bon réflexe avant toute autre chose est de donner l’alerte. On ne vous reprochera jamais de ne pas être parvenus à éteindre un feu, mais on vous reprochera toujours de ne pas avoir donné l’alerte »

Pour plus de renseignements, consultez le site internet de la société Alertis sur la page: formation incendie

Les pompiers repêchent une biche dans le lac Léman

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 28--2011

Étiquettes : , ,

0

 

Incendie dans un hotel de Ploemeur

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 17--2011

Étiquettes : , ,

0

La plupart des clients avaient quitté l’établissement avant que l’incendie se déclare, hier à 9 h.Une trentaine de pompiers de Lorient, Guidel et du centre local sont intervenus.

 

« L’essentiel, c’est qu’il n’y ait aucune victime, personne de blessé. » Jean-Paul Da Silva est sous le choc. Mais soulagé aussi. Le propriétaire de l’hôtel des Astéries assiste impuissant à l’incendie qui a détruit une partie du 3 e  étage de son hôtel, les Astéries. « On venait de refaire l’étage à neuf. » Les alarmes de détection de fumée se sont déclenchées hier vers 9 h. Plusieurs témoins, des voisins, ont aperçu un épais nuage s’échappant de la toiture. Très vite, les pompiers ont reçu beaucoup d’appels téléphoniques.

Trente clients

Un important dispositif – grande échelle, deux ambulances, un véhicule infirmier, etc. – ont été dépêchés sur place. « Nous étions informés qu’une trentaine de personnes, clients de l’hôtel et personnels, étaient dans l’établissement, explique Franck Poisvert, chef de colonne des pompiers de Lorient. Tout le monde avait a priori quitté les lieux. Mais notre priorité restait de le vérifier. » Ont été déployés une trentaine d’hommes de Lorient, Guidel et du nouveau centre de Ploemeur, dirigé par Serge Picart, dont c’était la première intervention importante

Pour éviter des incendies dans votre hotel et respecter la règlementation incendie des hôtels, formez votre personnel: http://www.alertis.fr/equipier-premiere-intervention-type-o.php

La menuiserie Charles en flammes

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie, Faits divers | Publié le 25--2011

Étiquettes : , , ,

0

L’alerte a été donnée à 3h30 cette nuit et une soixantaine de sapeurs-pompiers ont été envoyés sur place, dans la zone artisanale des Fauvins, à Gap afin de lutter contre les flammes qui dévoraient la menuiserie Charles.
Selon le commandant Marcel, qui dirigeait les opérations, le feu était maîtrisé à 4h45 mais les sapeurs-pompiers luttaient encore pour éteindre l’incendie. « Les matières combustibles présentes dans cette entreprise rendent l’incendie difficile à maîtriser » précisait Christophe Lotigie,le secrétaire général de la préfecture, présent sur les lieux.
Le feu ne s’est pas propagé à la maison voisine où se trouvaient trois personnes et aucun blessé n’est à déplorer.
Ce jeudi matin, aux environs de 5 heures, l’origine du sinistre n’était pas déterminée et les sapeurs-pompiers, venus de Gap et de Chorges, étaient toujours sur place.

Pour prévenir le rsique incendie, formez votre personnel à la manipulation extincteur: formation incendie alertis http://www.alertis.fr/equipier-premiere-intervention.php

Un adolescent appelle les pompiers 700 fois pour des canulars et les insulter

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 16--2010

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

0

Cet adolescent de 14 ans a occupé une partie de ses vacances à harceler les pompiers, au téléphone.

Ainsi, en l’espace de quelques jours, il a composé 700 fois le numéro des pompiers, le « 18 », rapporte Europe 1.

Un ado qui n’appelait pas pour prévenir d’une « fausse urgence », mais plus prosaïquement, pour insulter la personne qu’il avait à l’autre bout du téléphone.

Son record d’appels a certainement eu lieu le 22 août. Ce jour-là, il a composé plus de 100 fois le « 18 ».

A la suite de ces appels malveillants, les pompiers ont porté plainte et une enquête a été ouverte. Le « harceleur » a été très vite retrouvé. Il avait passé ses 700 appels à partir du téléphone de son oncle.

L’ado a été interpellé au domicile familial, du Cateau-Cambrésis, dans le Nord. Au cours de sa garde à vue, il a reconnu les faits. Pour toute explication il a indiqué aux enquêteurs qu’il aimait « particulièrement l’attente téléphonique » des numéros d’urgence.

Le 10 novembre, il se retrouvera dans le bureau d’un juge des enfants.

Europe 1 précise que s’il était majeur, il risquerait un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende