Article en vedette

Explosion d’une canalisation de gaz » explosion immeuble à Douai

L’explosion d’un immeuble dans le centre de Douai (Nord), survenue vers 1h30 dimanche 12 septembre, selon le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) du Nord, a fait deux blessés graves et douze blessés légers. Le bilan définitif des pompiers a été...

Lire plus

scurit incendie

Incendie sous les toits : deux blessés dont un pompier

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 26--2010

Étiquettes : , ,

0

Le feu a pris dans une chambre mansardée, rue Alsace-Lorraine. Une famille relogée. Un homme sérieusement brûlé aux pieds et aux mains, un pompier blessé, huit personnes d’une même famille relogée, une intervention nocturne qui aura duré quatre heures, suivie d’une nouvelle alerte, hier matin : tel est le bilan, conséquent, de l’incendie survenu dans la nuit de samedi à dimanche sous les toits de l’immeuble situé au 19, rue Alsace-Lorraine.

Il est environ minuit lorsque l’alerte est donnée. Elle provient d’un duplex, situé aux 3e et 4e étage. A l’intérieur, neuf personnes d’une même famille, qui étaient couchées. L’une d’elles, un homme, dormait au niveau supérieur, sous les toits, lorsque le feu a pris pour des raisons qu’il reste à déterminer.

L’occupant de la chambre mansardée est aussitôt évacué vers le centre hospitalier : souffrant d’importantes brûlures aux pieds et aux mains, il sera ensuite transporté au service des grands brûlés du CHU de Montpellier.

Un pompier a également été hospitalisé. Le fragile plancher de lattes et de plâtre de la chambre mansardée s’est en effet effondré sous lui. Il a chuté de quatre mètres, pour retomber un étage plus bas, dans l’appartement. Atteint aux cervicales, il est resté en observation hier.

Il était quatre heures du matin lorsque le sinistre a été maîtrisé. Il a entièrement détruit la chambre et les autres pièces, vétustes, aménagées sous les toits, et sérieusement endommagé le 3e étage.

Indemnes, les huit autres occupants, dont deux personnes âgées et deux enfants, ont été relogés au petit matin par un proche. Selon nos informations, il s’agit d’une famille originaire de Sartrouville, en région parisienne.
Les soldats du feu sont à nouveau intervenus avec la grande échelle hier, en fin de matinée : depuis la rue, le photographe de Midi Libre avait aperçu des flammes à travers l’une des fenêtres du duplex. Le feu s’était réveillé. Il a cette fois été éteint en moins d’une demi-heure.