Article en vedette

Cherchez l’erreur…

Lire plus

scurit incendie

Soissons : une chatte brûlée vive dans un parc

Publié par C.alertis | Classé dans Articles sécurité incendie | Publié le 26--2011

Étiquettes : , ,

3

Lundi, un badaud alerte les secours : il a vu une chatte qui vient d’être brûlée vive au parc Saint-Crépin. Les pompiers se rendent sur les lieux, ramassent l’animal avec l’aide de celui qui les a appelé et l’emmènent chez une vétérinaire.

Cette dernière qui croyait « avoir tout vu », en matière de maltraitance animale était horrifiée, rapporte L’Union.

La jeune chatte est âgée de moins d’un an et devait mettre bas bientôt six chatons. Elle est brûlée sur presque tous le corps. « Tout le poil a brûlé. Les ongles ont fondu, je n’ai jamais vu ça ! C’est prémédité et vicieux », déclare au journal la vétérinaire. Elle ajoute : « Apparemment, les jeunes, qui ont fait ça, ont répandu, sur le sol, un produit inflammable et attiré la chatte avec de la nourriture, puis ont mis le feu ».

Elle a placé la chatte sous perfusion et l’a enduite de pommade Biafine pour calmer la douleur des brûlures… Elle a ajouté : « Un animal, ça ne se plaint pas quand ça a mal ». Elle veut faire cicatriser les paupières et à l’espoir que la chatte s’en sorte quand même.

Selon L’Union, comme le propriétaire n’a pas été identifié, c’est la mairie qui devrait prendre en charge le coût des soins et éventuellement porter plainte.

A n’en pas douter, si cette chatte s’en sort elle deviendra très méfiante à l’égard des humains !

Comme chaque fois dans ce type d’affaire, le  journal rappelle la peine encourue par les auteurs de ces faits : « 30.000 euros d’amende et de 2 ans d’emprisonnement ».